de fr it

Vaucher

Famille de Genève, originaire du Val-de-Travers. Les frères Claude et Jacques vécurent à Fleurier au XVIe s. L'aîné eut deux fils, le second deux filles, qui épousèrent les frères Jean et Pierre Clerc, de Môtiers. Jacques eut ainsi une descendance nombreuse qui porta les noms de Clerc, de V. alias Clerc (pendant un temps de Clerc alias V.). Les deux branches comptèrent de nombreux représentants au Pays de Vaud (bourgeoisie à Vevey en 1730), en Argovie et surtout à Genève, où les V. donnèrent naissance à plusieurs branches. Premier représentant de la branche aînée, Jean-Jacques (->), alias Clerc, maître maçon, établi à Genève en 1756, obtint la bourgeoisie en 1772. Son fils homonyme, peintre sur émail, fut archiviste d'Etat (1814-1821). Neveux de Jean-Jacques (->, lui-même neveu du premier Jean-Jacques), entrepreneur du bâtiment, Samuel (->) et son cousin germain Ulrich (->) furent architectes. Le fils de Samuel, Edmond-Louis (->), fonda l'école d'horticulture de Châtelaine, et celui d'Ulrich, Pierre (->) fut professeur à l'université. La branche cadette débute avec le botaniste Jean-Pierre Etienne (->), bourgeois de Genève en 1790. Son fils Jean-Louis (1799-1867) fut professeur honoraire de littérature classique à l'académie et directeur de la Bibliothèque publique, dont il dressa le catalogue. Son frère Jean-Louis-René (1804-1869) fut, entre autres, pasteur, et le fils de ce dernier, Louis (1832-1882), avocat et poète. Les deux branches existaient encore au début du XXIe s.