de fr it

GeorgesAuzière

4.2.1735 à Genève, date et lieu de décès inconnus, prot., natif, d'une famille de Saint-Laurent en Languedoc reçue habitante en 1697. Fils de Daniel, tailleur, et de Madeleine Rebour. 1763 Etiennette Rittel, fille de Jacob, citoyen. Monteur de boîtes, A. fut l'un des chefs des Natifs. Arrêté en avril 1766 et en février 1770 et banni à perpétuité, il fonda une fabrique d'horlogerie à Versoix, qui ne put prospérer. Il revint à Genève après "l'édit bienfaisant" de 1781. Membre du parti des égaliseurs dès 1790, convaincu d'avoir poussé à la révolte les habitants du mandement de Peney, il fut emprisonné en avril 1791 et condamné à vingt ans de bannissement et à la perte de la bourgeoisie. On perd alors sa trace.

Sources et bibliographie

  • L. Sordet, Dict. des familles genevoises, ms., 1, s.d., 48-49 (AEG)
  • Hist. de Genève des origines à 1798, 1951, 457-459, 500
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF