de fr it

GuillaumeCayla

GuillaumeFuzier-Cayla

28.12.1746 à Genève, 25.7.1794 à Genève, prot., de Genève. D'une famille huguenote. Fils de Guillaume, négociant, des Deux-Cents, et de Jeanne Marie Vial de Beaumont. 1) Judith Vial de Beaumont, sa cousine, fille de René-Vincent, syndic, 2) Marguerite Bertrand, fille de Simon, négociant. Membre des Deux-Cents en 1775, auditeur en 1779, membre du Petit Conseil et châtelain de Jussy dès 1782, syndic en 1787 et 1791. Appartenant au parti des Ultra-Négatifs ou Constitutionnaires, C. est emprisonné en avril 1782 pendant l'émeute des Natifs; il est libéré en juillet lors de l'intervention des puissances étrangères qui rétablissent le patriciat au pouvoir. Au moment de la Terreur genevoise de l'été 1794, C. est d'abord condamné comme aristocrate au bannissement et à la confiscation de ses biens par le tribunal révolutionnaire mais, sous la pression populaire, il est fusillé.

Sources et bibliographie

  • Hist. de Genève des origines à 1798, 1951, 472, 518
  • Le Refuge huguenot en Suisse, cat. expo. Lausanne, 1985, 102-103, 136-138, 154-155
  • E. Golay, Quand le peuple devint roi, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Torrione-Vouilloz, Dominique: "Cayla, Guillaume", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.07.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025646/2005-07-05/, consulté le 23.09.2020.