de fr it

AmblardCorne

1514, 22.7.1572 à Genève, cath. puis prot., de Genève. Fils de Pierre, conseiller, et de Jeanne Dalmais, remariée à François Bonivard. Jeanne Franc, fille de Domeyne, riche marchand d'origine piémontaise, bourgeois de Genève en 1511. Marchand, C. entre au Conseil des Deux-Cents en 1533 et à celui des Soixante en 1536. Membre du Petit Conseil de 1537 à sa mort, garde de la monnaie (1539), syndic (1542), lieutenant en 1548 et 1557. Nommé trésorier en 1544, il démissionne en février 1545, dénonçant publiquement le laxisme qui règne dans les finances de la République et la corruption qui s'ensuit. Désavoué par le Conseil, mais soutenu par le peuple, C. est élu syndic l'année suivante, en tête de liste pour la Ville basse, puis réélu tous les quatre ans jusqu'en 1570.

Sources et bibliographie

  • J.-F. Bergier, «La démission du trésorier Amblard Corne», in Mélanges offerts à Paul-Edmond Martin, 1961, 447-466
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF