de fr it

Pierre deGallatin

23.3.1753 à Genève, 1820 à Paris, prot., de Genève. Fils de Pierre, lieutenant aux Gardes suisses, directeur du bureau de la poste de France, et de Camille Pictet. Petit-fils de Jean-Louis Pictet. Lydie Mallet, fille d'Henri Mallet. Elève à l'académie de Genève (1767) et études de droit à Tübingen (1769). G. sert dans le régiment des Gardes suisses en Hollande. En 1783, il est membre du Conseil des Deux-Cents. Chassé par la révolution en 1792, il est condamné à mort par contumace en 1794 par le tribunal révolutionnaire. Chambellan puis conseiller du duc de Brunswick, il est ambassadeur de Bavière à Paris (1814). En 1816-1817, G. est ministre plénipotentiaire de Wurtemberg à la cour de Bade, à la cour de Bavière et en France.

Sources et bibliographie

  • A. Choisy, Généal. genevoises, 1947, 148
  • Livre du Recteur, 3, 395
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 23.3.1753 ✝︎ 1820

Suggestion de citation

Piguet, Martine: "Gallatin, Pierre de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.05.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025659/2003-05-07/, consulté le 18.05.2021.