de fr it

AmiLe Fort

21.4.1642 à Genève, 14.6.1719 à Genève, prot. de Genève. Fils de Jacques, marchand droguiste, et de Françoise Lect. Frère de François (->). Petit-fils de Pierre Lect, procureur général, neveu de Barthélemy Lect. 1666 Madeleine Mestrezat, fille de Philippe Mestrezat. Etudes de lettres et de philosophie à Genève, doctorat en droit (1663). Avocat au parlement de Paris (1665). Membre du Conseil des Deux-Cents (1665), secrétaire de la justice (1670), auditeur (1671), châtelain de Jussy (1676), secrétaire d'Etat (1679-1684), neuf fois syndic et lieutenant de 1684 à 1719, premier syndic (1712, 1716). Délégué par Genève auprès de Louis XIV pour que soit mis fin aux procédures du parlement de Dijon (1687) et aux vexations sur les biens genevois en France (1695). L. obtint de cantons suisses, en 1689, des livraisons de blé pour Genève.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 300
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF