de fr it

Jean AbrahamLissignol

7.5.1749 à Genève, 28.6.1819 à Plainpalais (auj. comm. Genève), prot., de Genève. Fils d'Antoine, potier de terre, et d'Anne Françoise David. Anne Simone Simard. Apprentissage d'émailleur et de peintre sur émail chez Jean-Marc Roux, dont L. devint l'associé. La qualité de ses dessins et de ses portraits fit sa réputation. Après un séjour à Paris, L. dirigea l'école de dessin de Genève de 1793 à 1797. Révolutionnaire convaincu, il fut membre du comité provisoire d'administration (1793), de la commission révolutionnaire ainsi que du premier et du second tribunal révolutionnaire (1794).

Sources et bibliographie

  • P.-F. Schneeberger, «Les peintres sur émail genevois au XVIIe et au XVIIIe s.», in Genava, N.S., 6, 1958, 77-215
  • M. Gauthey, Emaux peints de Genève, 1975
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.5.1749 ✝︎ 28.6.1819

Suggestion de citation

de Senarclens, Jean: "Lissignol, Jean Abraham", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.03.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025668/2009-03-24/, consulté le 26.10.2020.