de fr it

JeanLullin

9.9.1619 à Genève, 3.10.1676 à Genève, prot., de Genève. Fils de Pierre, auditeur et syndic, et de Marguerite de Normandie. Frère de Jean-Antoine (->). 1) 1642 Catherine Calandrini, fille de Jean-Louis, commerçant et poète, 2) 1668 Anne Le Fort, fille de Daniel, veuve de Jean Liffort, syndic. Etudes de droit à Orléans (1638). Membre du Conseil des Deux-Cents dès 1642, auditeur (1644), quatre fois syndic (entre 1661 et 1673). Chargé de mission à Paris en 1662 pour plaider la cause protestante face à la menace française de fermer les temples de Chancy, Avully et Moëns (région à souveraineté partagée entre Genève et la France), L. obtint gain de cause. Il effectua une seconde mission à Paris en 1667 et fut cinq fois député à la Diète entre 1666 et 1674.

Sources et bibliographie

  • A. Choisy, Généal. genevoises, 1947, 231
  • Livre du Recteur, 4, 376-377
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF