de fr it

PierreMussard

17.9.1690 à Genève, 24.12.1767 à Genève, prot., de Genève. Fils de Bénigne, professeur de droit, et d'Elisabeth Laurent. Célibataire. Etudes à Genève, Halle et Valence (doctorat en droit en 1717). Avocat à Genève. Professeur honoraire de droit naturel et public à l'académie de Genève (1719-1722). Membre du Conseil des Deux-Cents (1721), de celui des Soixante (1729) et du Petit Conseil (1735); secrétaire d'Etat (1738-1749), trois fois syndic (1750-1758) et une fois premier syndic (1762). Son attitude lors des troubles de 1734-1738 (affaire du Tamponnement) lui valut la haine durable du peuple. M. fut le principal négociateur genevois des traités de limites de Paris (1749) et de Turin (1754). Il allia à sa maîtrise du droit des gens l'aptitude à lever des plans et une parfaite connaissance des titres de l'Etat qu'il avait classés et inventoriés en grande partie en qualité de commissaire général de la Chambre des fiefs (1722-1731).

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 632
  • S. Rizzo, "Un petit Etat désire de se bien limiter avec ses voisins, surtout quand ce sont de grands princes ...", mém. lic. Genève, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Rizzo, Salomon: "Mussard, Pierre", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.02.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025677/2009-02-10/, consulté le 15.10.2021.