de fr it

Laurent deNormandie

vers 1510 à Noyon (Picardie), 14.8.1569 à Genève, cath., puis prot., de Noyon, de Genève en 1549 (bourgeois en 1555). Fils de Jean, seigneur de la Motte, et de Jaqueline Moreau. 1) Anne de La Vaquerie, fille d'Eloi, noble, 2) Anne Colladon, fille de Léon, avocat. Docteur en droit (Orléans), maître des requêtes et lieutenant du roi de France, secrétaire du dauphin, maire de Noyon. N. se réfugia à Genève pour cause de religion en 1548. En 1552, il fut condamné au bûcher par le parlement de Paris et brûlé en effigie. Reçu avocat en 1556. Membre du Conseil des Deux-Cents (1559-1569). Ami de Calvin, il participa activement à la diffusion de la Réforme en finançant et en distribuant des ouvrages religieux.

Sources et bibliographie

  • Th. Heyer, «Notice sur Laurent de Normandie», in Mém. et doc. publiés par la Soc. d'hist. et d'archéol. de Genève, 16, 1867, 399-422
  • P.-E. Martin, «Le portrait de Laurent de Normandie», in Genava, 7, 1929, 220-225