de fr it

AntoineSaladin

Le seigneur de Crans. Gravure de Pierre Audouin d'après un portrait de Louis Walther, vers 1770 (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).
Le seigneur de Crans. Gravure de Pierre Audouin d'après un portrait de Louis Walther, vers 1770 (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).

8.1.1725 à Genève, 12.11.1811 à Crans, prot., de Genève. Fils de Jean-Daniel, banquier, et de Marie Grenus. Petit-fils d'Antoine (->). Cousin de Jean-Louis (->). 1) 1752 Marie-Charlotte S., fille d'Antoine, avocat, 2) 1795 Marguerite Budos, fille de Guillaume Bernard, comte de Portes. Etudes à l'académie de Genève (1740-1744). Administrateur de la Manufacture royale des glaces de Saint-Gobain à Paris dès 1747. De retour à Genève, S. est membre du Conseil des Deux-Cents (1758), auditeur (1762), membre du Conseil des Soixante (1786) et directeur de l'hôpital (1788). Il achète les seigneuries de Crans et d'Arnex[-sur-Nyon] en 1763. Constitutionnaire, S. est l'un des promoteurs de l'intervention armée de la France à Genève et de l'édit de pacification de 1782. Condamné à mort par contumace par le tribunal révolutionnaire en 1794, il se retire dans son domaine de Crans.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 5, 440
  • M. Fontannaz, M. Bory, «Le château de Crans, une œuvre genevoise?», in Genava, N.S. 37, 1989, 59-115
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Antoine Saladin de Crans
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 8.1.1725 ✝︎ 12.11.1811

Suggestion de citation

Barrelet, Jacques: "Saladin, Antoine", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.07.2011. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025695/2011-07-11/, consulté le 21.09.2020.