de fr it

GédéonTurrettini

24.3.1723 à Genève, 7.10.1782 à Genève, prot., de Genève. Fils de François, avocat, et d'Andrienne Mallet. Petit-fils de Michel (->). 1749 Renée Trembley, fille de Jacques, avocat. Etudes de droit à l'académie de Genève. Avocat. Professeur de philosophie à l'académie (1758-1765). Membre du Conseil des Deux-Cents (1758), du Petit Conseil (1765), trésorier (1768), syndic (1771 et 1775), premier syndic (1779). Habile diplomate, T. prend part à l'élaboration du traité de Turin de 1754, ville où il est à nouveau envoyé en mission en 1770. En 1776, il s'efforce, en vain, de faire intégrer Genève dans le renouvellement de l'alliance entre la France et les cantons suisses. Modéré en politique, T. joue un rôle conciliateur durant les tensions politiques des années 1760, mais n'y parvient plus lors des troubles qui secouèrent Genève en 1781-1782.

Sources et bibliographie

  • A. Gür, «La négociation de l'Edit du 11 mars 1768, d'après le Journal de Jean-André Deluc et la correspondance de Gédéon Turrettini», in RSH, 17, 1967, 166-217
  • Livre du Recteur, 6, 90
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF