de fr it

BeatKüttel

2.6.1732 (Josephus Marzellus) à Gersau, 18.5.1808 à Einsiedeln, cath., de Gersau. Fils de Johann Georg, landamman de Gersau, et de Maria Magdalena Camenzind. Demi-frère de Johann Anton (->). Etudes à Schwytz, Lucerne et Einsiedeln. Profès au couvent d'Einsiedeln en 1751, ordination en 1755. Professeur de rhétorique à l'école conventuelle, préfet des études (1762), économe (1766), doyen (1774) et abbé (1780). Dernier prince-abbé d'Einsiedeln, K. signa en 1782 avec l'évêque de Constance un nouveau concordat accordant l'exemption au couvent, qui mit fin à un vieux conflit. Pendant la période troublée de la République helvétique, K. se réfugia à Sankt Gerold dans le Vorarlberg, au Tyrol et à Freudenfels. A son retour en 1802, il relança la vie du couvent, entreprenant la reconstruction des bâtiments, réorganisant l'école, procédant à des réformes administratives ainsi qu'à la redéfinition des relations avec le canton de Schwytz (1804). En 1805, il put rouvrir le gymnase de Bellinzone et racheter l'île d'Ufenau. K. encouragea également le renouveau des pèlerinages.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Professbuch der fürstlichen Benediktinerabtei U.L. Frau zu Einsiedeln, 1934, 165-175
  • HS, III/1, 584-585
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF