de fr it

ThomasSchenkli

17.6.1681 (Wilhelm) au château de Blatten (comm. Oberriet SG), 29.8.1734 à Einsiedeln, cath., de Wil (SG). Fils de Hans Jakob, chancelier de la principauté abbatiale de Saint-Gall, et de Verena Bayer. Ecole de l'abbaye d'Einsiedeln, ordination en 1705. Professeur de philosophie à l'ancien collège des jésuites de Bellinzone (1706-1709), puis de philosophie et théologie à l'abbaye d'Einsiedeln (dès 1709), envoyé de celle-ci auprès des belligérants lors de la seconde guerre de Villmergen (1712), abbé dès 1714. Après l'achèvement de la reconstruction des bâtiments conventuels par l'aile nord et le Fraterstock, S. lança, à partir de 1721, celle de l'abbatiale et de ses deux tours. Sur décision de l'assemblée capitulaire (1723), on renonça à la coupole en tambour prévue par les plans. Après la mort de Caspar Moosbrugger en 1723, S. chargea en 1724 les frères bavarois Egid Quirin et Cosmas Damian Asam de décorer l'église. Il introduisit la commémoration annuelle de la dédicace miraculeuse par les anges (Engelweihe).

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 581
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 17.6.1681 ✝︎ 29.8.1734
Indexation thématique
Religion (catholicisme)

Suggestion de citation

Hug, Albert: "Schenkli, Thomas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025734/2012-11-20/, consulté le 21.09.2020.