de fr it

Johann TheobaldWerli

à Frauenfeld, mentionné pour la première fois en 1558, 21.8.1598 à l'abbaye de Rheinau, cath., de Frauenfeld. Fils de Ludwig, landamman de Thurgovie, et d'Anna Hürus. Profès à Rheinau en 1558, custode et prieur en 1564, abbé en 1565. W. représenta différents abbés suisses au synode diocésain de Constance en 1567. A Rheinau, il présida à la construction de la tour sud de l'église conventuelle (1572-1578), de la nouvelle église Saint-Nicolas (1578-1579) et de la chapelle de la Madeleine (1587-1588). Il restaura l'enseignement au couvent. En 1583, il offrit à Munich le livre de prières du roi Charles le Chauve parvenu à Rheinau depuis Zurich. Son mode de vie incongru et l'état de l'abbaye furent critiqués à plusieurs reprises entre 1579 et 1589. Contrairement à ce qui a été parfois prétendu, W. ne faisait pas partie de la famille Werlin von Greifenberg, mais de celle des Wehrli (Wernli).

Sources et bibliographie

  • F. Wütherich, éd., Die Hofschule Karls des Kahlen, 1982, 75-76
  • HS, III/1, 1152-1153
En bref
Dates biographiques Première mention 1558 ✝︎ 21.8.1598
Indexation thématique
Religion (catholicisme)