de fr it

Organisation suisse d'aide aux réfugiés

L'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR) est une association faîtière fondée en 1936, qui regroupait alors treize œuvres d'entraide privées. Elle avait son siège à Zurich (transféré ensuite à Berne) et porta le nom d'Office central suisse d'aide aux réfugiés jusqu'en 1991. L'OSAR assume des tâches d'exécution qui lui sont confiées par la Confédération, en apportant notamment une aide matérielle ou juridique aux réfugiés. Elle récolte depuis 1942 des dons pour les œuvres d'entraide qui lui sont affiliées et s'exprime sur les questions relatives à la politique des réfugiés et à la pratique de l'asile. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, elle géra des camps de travail pour internés. Jusqu'en 1950, les réfugiés n'avaient par principe pas le droit de travailler et étaient soumis à l'obligation de poursuivre leur voyage. L'aide au départ fut ainsi au centre des activités de l'OSAR jusqu'à l'arrivée des réfugiés du bloc communiste et à l'Année mondiale du réfugié, organisée par les Nations unies en 1959-1960. Selon l'arrêté fédéral du 26 avril 1951, les frais d'entretien des réfugiés étaient couverts pour les trois cinquièmes par la Confédération et pour les deux cinquièmes par les œuvres d'entraide. Dès 1960, puis aussi à partir des années 1980, avec l'arrivée de réfugiés extra-européens, l'OSAR dut s'occuper davantage de l'asile de longue durée et donc de l'intégration des réfugiés en Suisse, ce qui était nouveau pour elle.

Sources et bibliographie

  • AfZ, Arch. OSAR (1936-1995)
  • Points de repère, 1986