de fr it

Johann Friedrich BenediktBenoit

2.11.1676 à Berne, 16.11.1727 à Berne, prot., de Berne. Fils d'Albrecht, médecin de la ville, et d'Anna Rosina Rychener. Justine Louise Gaudard, fille de Samuel Gaudard. Etudes à l'école inférieure et supérieure (académie) de Berne, admission aux fonctions ecclésiastiques (1700). Professeur extraordinaire d'éloquence à l'école supérieure (1700), professeur de philosophie (1701-1727), recteur (1706). Recteur de l'école inférieure (1709-1715), prévôt du Collège (responsable de l'internat, 1715-1727). Son élève le plus célèbre fut Albert de Haller. B. publia divers écrits théologiques et philosophiques, notamment ses discours rectoraux qui associent, à l'aide d'arguments physico-théologiques classiques, la science expérimentale à la connaissance de Dieu. Son ouverture dogmatique avait toutefois ses limites: il condamnait entre autres tout traité théologique n'excluant pas la béatification de païens.

Sources et bibliographie

  • F. Haag, Die Hohen Schulen zu Bern in ihrer geschichtlichen Entwicklung von 1528 bis 1834, 1903, 132
  • von Rodt, Genealogien, vol. suppl.
  • K. Guggisberg, Bernische Kirchengeschichte, 1958, 395-396
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 2.11.1676 ✝︎ 16.11.1727