de fr it

JeanBertrand

30.9.1708 à Orbe, 27.12.1777 à Orbe, prot., d'Orbe et Yverdon. Fils d'Elie, apothicaire, président du Consistoire. Frère d'Elie (->). 1742 Marguerite Sébastienne Carrard, fille de pasteur. B. étudia la théologie à Lausanne, où il passa son examen en 1735, et à Genève. Précepteur chez un capitaine suisse aux Pays-Bas de 1735 à 1742, il traduisit en français quelques-uns des premiers philosophes anglais des Lumières, comme il l'avait déjà fait pour les Nouveaux sermons de John Tillotson en 1728. Il fut nommé diacre (second pasteur) à Grandson en 1742, puis à Orbe en 1747, pasteur dans la même ville en 1770 et doyen de la classe d'Orbe en 1771. Collaborateur zélé de la Société économique de Berne et adepte convaincu du mercantilisme, B. estimait que le développement de toute l'économie et plus particulièrement de l'industrie devait passer par une modernisation de l'agriculture.

Sources et bibliographie

  • H.R. Rytz, Geistliche des alten Bern zwischen Merkantilismus und Physiokratie, 1971, 30-57
  • M. Weidmann, «Un pasteur-naturaliste du XVIIIe s.», in RHV, 1986, 68
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 30.9.1708 ✝︎ 27.12.1777