de fr it

Jean-AntoineColladon

12.1.1755 à Genève, 8.1.1830 à Genève, prot., de Genève. Fils de Louis, pharmacien, et de Jeanne Aubert. Jacqueline-Françoise Martin, fille de Michel, négociant. Etudes de pharmacie à Montpellier et à Berlin, de botanique à Paris. Agrégé au Collège des pharmaciens de Genève (1783), C. s'est surtout distingué dans le domaine des applications de la chimie. Son procédé pour extraire la gélatine des os a été utile lors de la disette de 1817. Il a aussi fourni des espèces rares au Jardin botanique de Genève. Son principal titre de gloire demeure ses expériences inédites de croisements entre souris blanches et grises, qui lui ont fait découvrir, avant Mendel, la permanence de certains caractères (1821), découverte dont la portée ne fut toutefois pas saisie à l'époque. Du parti des Négatifs, membre du Conseil des Deux-Cents (1789) et du Conseil représentatif (1814-1829). Membre de la Société des Arts, cofondateur (1791), puis secrétaire (1810-1820) de la Société de physique et d'histoire naturelle.

Sources et bibliographie

  • J. Briquet, Biogr. des botanistes à Genève de 1500 à 1931, 1940
  • Livre du Recteur, 2, 534
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF