de fr it

StephanNeudörfer

1572 à Andernach (Palatinat), 3.12.1667 à Rheinfelden (AG), cath., du Palatinat. Fils de Gebhart Newdorff et de Margaretha Hamers. Clerc du diocèse de Trêves, dès 1618 employé de la chancellerie secrète de l'archiduc Léopold d'Autriche, alors évêque de Strasbourg. Ordination en 1619. Jusqu'en 1636, chanoine de Saint-Pierre-le-Jeune et de Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg ainsi qu'à Surbourg (Alsace). Prévôt du chapitre de Saint-Martin à Rheinfelden (1623-1667). En 1635, N. obtint de l'archiduchesse Claude de Médicis, veuve de Léopold, que tous les impôts fussent versés en faveur de la rénovation de l'église. Bien que marqué par la réforme tridentine, il s'opposa, en 1637, à la tentative des jésuites de reprendre le couvent pour leurs novices. Grâce à ses efforts, l'archiduc Ferdinand-Charles incorpora l'église de Wölflinswil au couvent (1653). N. récolta des dons pour la reconstruction du couvent des capucins de Rheinfelden et la rénovation de l'église Saint-Martin.

Sources et bibliographie

  • HS, II/2, 414-415
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1572 ✝︎ 3.12.1667
Indexation thématique
Religion (catholicisme)

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Neudörfer, Stephan", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025917/2009-07-15/, consulté le 05.12.2020.