de fr it

Johann HeinrichFries

1.7.1639 à Hinwil, 21.8.1718 à Zurich, prot. de Zurich. Fils de Hans Heinrich, pasteur. 1) 1674 Dorothea Berger, fille de Johannes, du Petit Conseil, 2) 1680 Anna von Wyss, fille de David, Junker. Etudes de théologie à Heidelberg et Hamm (Westphalie) de 1659 (au plus tard) à 1670 (au plus tôt); consécration à Zurich en 1672. Professeur de catéchèse (1676) et de langues (1684) au Collegium humanitatis, ainsi que de rhétorique (1682) au Carolinum de Zurich. Chanoine (administrateur des biens) du Grossmünster (1684). Polémiste, F. a publié notamment une défense de Johann Heidelberger (1686), moine de Saint-Gall converti au protestantisme, dont il critiquera en 1701 le retour au catholicisme. Dès 1683, il tint un journal météorologique.

Sources et bibliographie

  • H.J. Leu, Allgemeines helvetisches, eydgenössisches, oder Schweitzerisches Lexicon, 7, 1753, 419
  • NZZ, 1918, no 1113
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.7.1639 ✝︎ 21.8.1718