de fr it

Johann JoachimGirtanner

23.5.1745 à Saint-Gall, 20.2.1800 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fils de Joachim, tailleur. 1778 Anna Magdalena Hiller, fille d'Abraham, potier d'étain. Après la mort prématurée de ses parents, G. grandit à l'orphelinat de Saint-Gall, où il reçut également son instruction. Ses dons pour la calligraphie et ses connaissances en arithmétique lui valurent d'être appelé à enseigner au séminaire d'Haldenstein (1767), transféré ensuite à Marschlins. G. y acquit une remarquable formation de mathématicien et de pédagogue. En 1776, la maladie le contraignit à revenir à Saint-Gall, où il enseigna désormais au gymnase. Membre du conseil d'éducation du canton du Säntis en 1799, il publia notamment des leçons sur l'art de compter (Lehren der Rechenkunst, deux parties, 1790-1791), des tables logarithmiques à l'usage des commerçants (Logarithmische Tafeln zur Abkürzung kaufmännischer Rechnungen, 1794) et un ouvrage sur les règles algébriques de Jérôme Cardan et de Rafaele Bombelli (Untersuchungen über Cardan's und Bombelli's Regeln, 1796).

Sources et bibliographie

  • J.M. Fels, «Biographie des Bürgers Johann Joachim Girtanner», in Reden bey der feyerlichen Einsetzung des Erziehungsrathes und der Schul-Inspektoren des Kantons Säntis, 1800, 47-55 (KBSG)
  • R. Wolf, Biographien zur Kulturgeschichte der Schweiz, 2, 1859, 205
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.5.1745 ✝︎ 20.2.1800