de fr it

Johann Rudolf vonGraffenried

1584 à Berthoud, 1648 en Dalmatie, prot., de Berne. Fils de Niklaus, avoyer. 1) 1606 Maria von Büren, fille de Hans von Büren, 2) 1617 Anna Däntz (divorce en 1638), fille de Jost. Etudes de droit à Berne, notaire (1612). Secrétaire baillival à Interlaken (1619), membre du Grand Conseil (1624) et bailli d'Unterseen (1634). Après une faillite, G. perdit son poste (1636) et s'enrôla dans l'armée vénitienne. Comme en témoigne son principal ouvrage, Arithmeticae Logisticae Popularis Libri IV publié en 1619, il étudia attentivement en autodidacte la littérature mathématique de l'époque et en fit usage avec discernement. Son traité sur les cadrans solaires, Compendium Sciotericorum (1617), parut dans une seconde édition fort augmentée et entièrement remaniée en 1629.

Sources et bibliographie

  • H. Balmer, Beiträge zur Geschichte der Erkenntnis des Erdmagnetismus, 1956, 732
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF