de fr it

Jean-JosephHermann

13.9.1753 à Rueyres-Saint-Laurent (aujourd'hui commune de Gibloux), 9.1.1821 à la chartreuse de La Part-Dieu, cath., de Dirlaret. Fils de Jean Joseph, charpentier. Etudes au collège Saint-Michel à Fribourg (1777-1782), noviciat (1782), profès à la chartreuse de Saint-Hugon en Savoie (1783). Après la destruction de celle-ci durant la Révolution française, H. s'établit à La Part-Dieu (1794). Déjà à Saint-Hugon, il avait commencé à fabriquer en autodidacte des horloges et autres instruments de mesure, qu'il ornait de gravures. Outre des ouvrages de piété, il écrivit une autobiographie en vers, témoignage historique qui tient parfois de la littérature édifiante, et des descriptions des nombreux objets qu'il avait fabriqués. Certains d'entre eux, dont une horloge-réveil, sont conservés au Musée gruérien de Bulle.

Sources et bibliographie

  • P.A.-M. Gachet, «Dom Hermann de La Part-Dieu et ses œuvres», in Revue de la Suisse catholique, 11-13, 1881-1882 (avec une partie de l'autobiogr.)
  • SKL, 2, 45-46
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean-Joseph Herman
Dates biographiques ∗︎ 13.9.1753 ✝︎ 9.1.1821

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Hermann, Jean-Joseph", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.11.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025973/2016-11-11/, consulté le 27.10.2020.