de fr it

Johann JakobHofmann

11.9.1635 à Bâle, 10.5.1706 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jakob, maître de gymnase. Maître ès arts à l'âge de 15 ans, H. passa son examen de théologie en 1655, à Bâle. Il donna ensuite des cours privés. Professeur de grec (1667-1683) et d'histoire (1683-1706) à l'université de Bâle. Docteur en théologie (1685). Outre des poèmes en latin et de nombreux écrits de controverse, la plupart sur des thèmes de philologie ou d'histoire politique, H. publia le premier lexique universel édité en Suisse (Lexicon universale [...], 2 vol., 1677 et 2 vol. de suppl., 1683-1698). Il est aussi l'auteur d'un manuel d'histoire générale (Epitome metrica Historiae Universalis [...], 1686) et d'une histoire des papes en deux parties (1687-1688). Son histoire des empereurs romains parut à titre posthume.

Sources et bibliographie

  • ADB, 12, 630
  • W. Rother, Die Philosophie an der Universität Basel im 17. Jahrhundert, 1980, 217-220
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.9.1635 ✝︎ 10.5.1706

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Hofmann, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.03.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025991/2005-03-15/, consulté le 20.10.2020.