de fr it

MelchiorHuber

7.9.1778 à Bâle, 6.2.1814 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Wernhard (->). 1804 Margaretha Iselin, fille de Niklaus Iselin, allié Fatio, pasteur. Etudes de philosophie, de médecine et de pharmacie à l'université de Bâle (1791-1796). Nommé en 1796 professeur d'histoire à Bâle, H. n'entrera en fonction qu'en 1800. Entre ces deux dates, il fit des études complémentaires à Tübingen et Göttingen et obtint un doctorat en médecine à Bâle en 1801. Il reprit la pharmacie paternelle, tout en ayant un cabinet médical et en donnant des cours d'histoire et de chimie à l'université.

Sources et bibliographie

  • M. Lutz, Moderne Biographien [...],, 1826, 138-140
  • F. Ledermann, éd., Biogr. des pharmaciens suisses, 1993, 175-176
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Huber, Melchior", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.02.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026003/2010-02-23/, consulté le 12.05.2021.