de fr it

EtienneJallabert

17.3.1658 à Saint-Hippolyte-de-Caton (Languedoc), 21.9.1723 à Genève, prot., bourgeois de Genève (1700). Fils de Pierre et de Louise Chardonnand. 1699 Michée Tronchin, fille de Louis Tronchin. Etudes de théologie à l'académie de Genève (1679-1681). J. exerça son ministère en France jusqu'à la Révocation de l'édit de Nantes (1685). Réfugié à Genève, il donna d'abord des cours privés de philosophie et de mathématiques. Agrégé à la Compagnie des pasteurs (1704), professeur de mathématiques (1704-1713) et de philosophie (1713-1723) à l'académie. Son enseignement de la physique, qui fit une place croissante aux thèses newtoniennes et à la science expérimentale, contribua à l'essor des sciences modernes à Genève. Gabriel Cramer et Jacques-Barthélemy Micheli du Crest comptèrent parmi ses élèves.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 134
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF