de fr it

ElisäusMalacrida

1658 à Reutigen, 2.12.1719 à Berne, prot., reçu habitant à Berne en 1671. Fils de Peter, pasteur, et d'Esther Fischer. Frère de Nikolaus (->). Beau-frère de Samuel Güldin. après 1680 NN Güldin, fille de pasteur. Etudes de théologie à Berne dès 1672, puis voyage d'étude en France, Angleterre et Hollande. Pasteur de la colonie bernoise de Potsdam (1685-1686). Sur recommandation du prince-électeur de Brandebourg, M. fut nommé professeur de grec et d'éthique à Berne (1686). Professeur de théologie (seconde chaire, 1709-1718, puis première chaire, 1718-1719) à l'école supérieure (académie) de Berne, dont il fut recteur (1706-1712). Sa rencontre avec le mystique français Pierre Poiret fit de lui un précurseur du piétisme à Berne. Il fut néanmoins acquitté lors du procès des piétistes de 1699. Plusieurs des disputes théologiques dirigées par M. ont été publiées.

Sources et bibliographie

  • R. Dellsperger, Die Anfänge des Pietismus in Bern, 1984, 33-34
  • H. Stucker, Die Berner Hohe Schule zwischen Orthodoxie und Aufklärung 1690-1750, 1984, 325-326
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF