de fr it

PierreMouchon

30.7.1733 à Genève, 20.8.1797 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Etienne, horloger, et de Jaquemine De Thou. 1) 1759 Jeanne-Louise-Elisabeth Richard, fille de Jean, 2) 1790 Marguerite Sage, fille d'Abraham. Etudes de théologie à Genève (1754-1758). Consacré pasteur (1758). Régent (1759-1766) et principal (1791-1797) du collège de Genève. Pasteur de l'Eglise française de Bâle (1766-1778), puis à Genève (1778-1797). Secrétaire (1788-1789) et modérateur (1796) de la Compagnie des pasteurs. En 1780, il publia une table analytique et raisonnée de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, travail considérable qui fonda sa réputation de savant. Prédicateur de renom, il défendit une religion morale inspirée des Lumières. Il joua un rôle modérateur lors des événements révolutionnaires genevois de 1782. Proche de la révolution de 1792, il prôna la nécessité d'une religion nationale et, sous son influence, la Constitution genevoise de 1794 n'accorda le droit de citoyenneté qu'aux protestants.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 4, 605-606
  • E. Golay, Quand le peuple devint roi, 2001
  • Recherches sur Diderot et sur l'«Encyclopédie», 2002, nos 31-32, 201-232; 2002, no 33, 199-206; 2003, no 34, 187-196; 2004, no 36, 141-159
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.7.1733 ✝︎ 20.8.1797