de fr it

FelixNüscheler

10.12.1738 à Zurich, 9.10.1816 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Leonhard, représentant de la corporation du Safran au Grand Conseil zurichois. 1762 Regula Hirzel, fille de Heinrich, prévôt de corporation. Etudes de théologie, puis carrière académique à Zurich dès 1764. Professeur de théologie et chanoine en 1789. Outre quelques études dans sa discipline, N. publia diverses traductions en allemand d'ouvrages en latin, grec et anglais, dont des textes de Juvénal (Zehnte Satire, 1768), Plutarque (Auserlesene Moralische Schriften von Plutarch, 1768-1774), William Collins (Orientalische Eclogen, 1770) et Euripide (Helena in Aegypten, 1780), ainsi que des biographies, notamment celle de Zwingli (Magister Ulrich Zwingli, 1776). N. collabora au Musenalmanach de Leipzig. Deux de ses poèmes furent publiés dans la Schweizerische Blumenlese de Johannes Bürkli (1, 1780; 2, 1781).

Sources et bibliographie

  • K. Goedeke, Grundriss zur Geschichte der deutschen Dichtung, 12, 1919, 28-29
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 11, 500
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.12.1738 ✝︎ 9.10.1816

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Nüscheler, Felix", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.08.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026083/2009-08-07/, consulté le 21.10.2020.