de fr it

JacquesPaul

11.7.1733 à Genève, 1.10.1796 à Genève, prot., natif, puis bourgeois de Genève (1776). Fils de Nicolas, potier d'étain, et de Marie Charton. 1759 Madeleine Boisdechêne, fille de Théodore. D'abord potier d'étain, P. inventa en 1751 un instrument destiné à positionner avec précision les colonnes du portail de la cathédrale Saint-Pierre à Genève. Après s'être perfectionné à Paris, il travailla à Genève dès 1757 comme mécanicien. Sous la direction de Jean-André Deluc, il construisit un baromètre portatif. Les troubles politiques (dès 1762) l'incitèrent à transférer son atelier à Montbéliard en 1764. Revenu à Genève en 1776, il fabriqua des balances de précision et, sur des schémas d'Horace Bénédict de Saussure, des hygromètres portatifs à cheveu, des électroscopes, des magnétomètres, des altimètres et des anémomètres. Rédacteur du premier Journal de Genève (1787-1792) et directeur du service municipal des eaux (1788). En 1789, l'Etat lui commanda des étalons de mesure.

Sources et bibliographie

  • P. Schulé, «Une dynastie de "mécaniciens" et d'inventeurs», in Genava, N.S., 29, 1981, 139-149
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.7.1733 ✝︎ 1.10.1796