de fr it

PierrePerrin

22.9.1593 à Genève, 1.11.1636 à Genève, prot., habitant de Genève. Fils d'Hugues, passementier, et d'Aimée Truffe, veuve de Guillaume Villars. 1616 Jeanne Conrad, fille d'Emanuel, habitant de Genève. De formation humaniste sans avoir été à l'université pour autant, P. fut précepteur dans de grandes familles genevoises. Il rédigea une chronique des événements se déroulant en ville de Genève. En 1628, on lui interdit de la poursuivre, mais il n'obtempéra pas. Son manuscrit (Histoire de l'Estat subsistant par miracle) fut confisqué en 1633. P. fut incarcéré et interrogé sur ses informateurs. Empreint de patriotisme et d'admiration pour la Réforme, son texte surpasse toutes les chroniques genevoises des années 1610 à 1632 et fut abondamment utilisé au XVIIe s.; l'original en sept volumes fut retrouvé à la British Library en 1922 (ms. Egerton 1917).

Sources et bibliographie

  • P.-E. Martin, «Deux chroniqueurs genevois du XVIe et du XVIIe s.», in BHG, 6, 1937, 203-240
  • P.-F. Geisendorf, Les annalistes genevois du début du XVIIe s., 1942, 215-276
  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 376-377
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.9.1593 ✝︎ 1.11.1636