de fr it

JacquesPeschier

6.7.1769 à Genève, 7.1.1832 à Genève, prot., de Genève. Fils de Charles-Antoine, pharmacien, et de Jacqueline Laurens. 1796 Jeanne-Claire Fazy, fille de Jean-Louis, fabriquant d'indiennes, petite-fille d'Antoine Fazy. Etudes de philologie (dès 1786), de philosophie (dès 1788) à Genève, puis de pharmacie et de chimie à Berlin. Après avoir passé l'examen de pharmacien à Genève (1795), P. reprit l'officine de son père en 1817. Son extrait éthéré de racine de fougère s'avéra très efficace pour combattre le ténia. Il découvrit l'acide aconitique et parvint à isoler l'acide kramérique du ratanhia. Il confirma en outre l'expérience d'Antoine-Laurent de Lavoisier consistant à porter au rouge de la chaux de mercure pour produire de l'oxygène (1792). P. isola le titane, analysa les sources minérales de Schinznach et d'Yverdon et examina l'effet des acides sur la salicine. Il prépara aussi des dilutions homéopathiques. Membre de la Société de physique et d'histoire naturelle dès 1816 et membre ordinaire de la Société des Arts à Genève dès 1819.

Sources et bibliographie

  • F. Ledermann, éd., Biogr. des pharmaciens suisses, 1993, 269
  • K.-R. Reichenbach, Jacques Peschier (1769-1832), 2001 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.7.1769 ✝︎ 7.1.1832