de fr it

LuziusPol

18.3.1754 à Saint-Moritz, 2.12.1828 à Fideris, prot., de Malix, puis de Luzein (1791). Fils de Jan Tamin, cordonnier, et d'Anetta Castel, de Pany (comm. Luzein). 1787 Elsa Flütsch, fille de Christian, agriculteur, de Pany. P. reçut une formation théologique et humaniste auprès du pasteur Luzius Bansi (1764-1772). En 1769-1770, il séjourna avec ce dernier dans la communauté des frères moraves de Neuwied (Rhénanie). P. fut admis dans le synode des Grisons en 1772 (président en 1821). Pasteur à Schuders (comm. Schiers, 1772-1775), Luzein (1776-1790 et 1804-1814), Fläsch (1792-1799), Malix (1803) et Fideris en 1823. De 1799 à 1801, il fut l'otage des Autrichiens à Innsbruck et Graz, dont il fréquenta alors les universités. A son retour, il connut une crise religieuse et retourna à Neuwied (1802-1803). P. accomplit en autodidacte un travail de pionnier lors de l'endiguement de la Landquart (dès 1803). Il déploya une intense activité d'utilité publique et scientifique comme botaniste, entomologiste, cultivateur, géographe, alpiniste et pédagogue. P. collabora aux hebdomadaires Der Sammler et Der Neue Sammler. En 1825, il fonda la Société des sciences naturelles des Grisons.

Sources et bibliographie

  • J. Zimmerli, Dekan Luzius Pol (1754-1828), 1923
  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 1, 1970, 374-382
  • Neue Bündner Zeitung, 23.1.1971
  • H. Finze-Michaelsen, Pioniergeist im Prättigau, Luzius Pol 1754-1828, 2004
  • D.L. Fischer, «Der Bündner Theologe Lucius Pol und die Landquartkorrektion», in Wasser, Energie, Luft, 2009, cah. 3, 227-230
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF