de fr it

Johann JakobRitter

17.7.1714 à Berne, 23.11.1784 à Gnadenfrei près d'Oberpeilau (Silésie, auj. Pilawa Górna, Pologne), prot., de Berne. Fils de Johann Jakob, médecin de la ville, et de Johanna Catharina Lerber. Frère d'Erasmus (->). 1754 Kunigunde von Escher. Doctorat en médecine à Bâle (1737). Médecin et directeur du théâtre anatomique de Berne (1739-1740), R. succéda à son maître Albert de Haller. Médecin personnel du landgrave de Hesse-Hombourg (1740-1743) et des burgraves Riedesel à Lauterbach (Hesse, 1744-1747). Professeur d'anatomie, de médecine et de botanique à l'université de Franeker aux Pays-Bas (1747-1748). R. refusa dès 1748 d'autres fonctions publiques et entra chez les frères moraves. Il fut médecin de leur communauté de Gnadenfrei (1750-1761). Membre de l'académie léopoldine des sciences (1740). Auteur de plusieurs opuscules de médecine et de sciences naturelles.

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 2, 1896, 367-374 (avec liste des œuvres)
  • Matrikel Basel, 5, 50
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.7.1714 ✝︎ 23.11.1784