de fr it

Johann RudolfSalchli

30.10.1688 à Eggiwil, 2.6.1746 à Berne, prot., de Zofingue. Fils de Johann Rudolf, pasteur, et de Barbara Delosea. NN de Graffenried. Etudes à l'école supérieure de Berne (dès 1702). Voyage en France, en Allemagne et en Hollande (1713-1715). Etudes de grec, d'hébreu et de syriaque à Utrecht. Consécration à Berne (1715). Aumônier dans le régiment Tillier à Fribourg-en-Brisgau (1716-1717), diacre à Berthoud (1717-1720). Professeur de grec (1720-1735), d'hébreu (1735-1745) et de théologie (1745-1746) à l'école supérieure de Berne (recteur, 1727-1730). Recteur de l'école latine (1728-1738), puis de l'internat (situé dans l'ancien couvent des cordeliers, 1738-1746). Partisan de la Formula Consensus, S. défendit ses convictions notamment dans l'ouvrage Stricturae et observationes [...] (1723), dirigé contre Christoph Matthäus Pfaff.

Sources et bibliographie

  • ADB, 30, 200-202
  • H. Stucker, Die Berner Hohe Schule zwischen Orthodoxie und Aufklärung, 1690-1750, 1984, 336-337
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF