de fr it

Monétarisme

Théorie et surtout doctrine selon laquelle les variations de la quantité (offre) de monnaie exercent une influence décisive sur l'évolution de la production, de l'emploi et des prix. Version modernisée et reconceptualisée de l'ancienne théorie quantitative de la monnaie apparue au XVIe s. (Nicolas Copernic, Jean Bodin), le monétarisme s'est développé aux Etats-Unis à partir de la fin des années 1950 en réaction aux idées keynésiennes (Keynésianisme), son représentant principal étant Milton Friedman, chef de file de l'école de Chicago. L'auteur du terme monétarisme est l'économiste suisse Karl Brunner (1916-1989), qui a contribué par nombre d'articles et d'ouvrages à l'enrichissement de la "controverse monétariste". Il est considéré comme l'un des plus fervents propagandistes des thèses néolibérales (Néolibéralisme), se distinguant sur ce point de Jürg Niehans, autre monétariste suisse de renom.

Servies par l'échec patent du régime des changes fixes (Bretton Woods) dont elles ont sans doute accéléré la chute, les idées monétaristes ont considérablement influencé la conduite de la politique monétaire dans les pays industrialisés. La Banque nationale suisse (BNS), dont le service des études économiques était alors dirigé par des monétaristes convaincus (Kurt Schiltknecht, 1941), fut ainsi parmi les premières banques centrales à renoncer par principe aux interventions sur le marché des changes (1973) et à orienter strictement leur politique en fonction d'une évolution prédéterminée des principaux agrégats monétaires. Au début de l'an 2000, face à l'instabilité croissante de la demande de monnaie, la BNS a renoncé à orienter sa politique exclusivement en fonction de l'évolution de la masse monétaire et s'est distanciée par là-même des préceptes monétaristes.

Sources et bibliographie

  • J. Niehans, The Theory of Money, 1978
  • D. Nilles, Le monétarisme helvétique est-il mort en 1988?, 1994
  • K. Brunner; Th. Lys, éd., Monetary Theory and Monetary Policy, 1997 (recueil d'essais)
  • R. Fink, Le monétarisme et son influence sur la politique monétaire de la Banque nationale suisse à partir du début des années 70, mém. lic. Fribourg, 1999
  • Banque nationale suisse, 1907-2007, 2007