de fr it

Johann LudwigWenz

3.8.1699 à Bâle, 5.2.1772 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Ludwig et de Magdalena Scherer. 1752 Judith Beck. W. étudia notamment les mathématiques (dès 1712, auprès de Jean Bernoulli, 1667-1748), puis le droit à Bâle (1715-1720), licence en droit. A l'université de Bâle, il postula en vain pour la chaire de physique (1727), de Pandectes et de droit canon (1731), d'éthique (1734), de rhétorique (1741), d'éloquence (1743) et d'histoire (1744). Après avoir vigoureusement protesté contre l'attribution directe des chaires de mathématiques à Jean Bernoulli (1710-1790) en 1748 et de physique à son frère Daniel en 1750, il obtint un salaire annuel de 200 livres, notamment pour des cours de géométrie, d'architecture et de mécanique. Notaire de la ville de Bâle et greffier du consistoire (1752). Privat-docent de mathématiques, d'arithmétique, de géométrie, de mécanique et d'architecture militaire (dès 1759). Auteur de traités de mathématiques et de physique en latin, ainsi que d'un manuel d'arithmétique pour commerçants (Kurze doch Vollstaendige Demonstrative Einleitung zur Gemeinen Practischen Rechenkunst [...], 1748, 21774).

Sources et bibliographie

  • A. Staehelin, Geschichte der Universität Basel 1632-1818, 1957, surtout 232-233 et 583
  • Matrikel Basel, 4, 423
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Ludwig Wentz
Dates biographiques ∗︎ 3.8.1699 ✝︎ 5.2.1772