de fr it

Johann BaptistWieland

2.1.1731 (Johann Kaspar) à Rheinfelden, 22.11.1763 à Muri (AG), cath., de Rheinfelden. Fils d'Anton, probablement tuilier, et d'Anna Maria Riani. Profès à l'abbaye bénédictine de Muri (1753), W. y commença des études de philosophie et de théologie. Professeur de rhétorique et de droit canon à Muri. Secrétaire du prince-abbé Fridolin Kopp, il œuvra pour l'administration du couvent; il se consacra aussi à l'histoire de ce dernier. Archiviste et chancelier dès 1758. En publiant un pamphlet intitulé Vindiciae vindiciarum [...] (Muri 1760, Baden 1765), il poursuivit une querelle liée aux Acta Murensia, qui opposa initialement Kopp au bénédictin Rustenus Heer de Saint-Blaise. Un passage faisant allusion à l'extinction de la lignée masculine des Habsbourg dès le XIIe s., prétendument attestée par les Acta Murensia, fut censuré dans les deux éditions grâce à l'intervention du nonce Niccolò Oddi. Une copie de ce passage figure toutefois dans le deuxième volume de la Bibliothek der Schweizer-Geschichte [...] (1785, 487-495) de Gottlieb Emanuel von Haller.

Sources et bibliographie

  • ADB, 42, 398-399
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF