de fr it

JohannWirz

19.9.1591 à Zurich, 7.9.1658 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Rudolf, boulanger, prévôt de corporation et membre du Conseil, et d'Adelheid Schweizer. 1) 1614 Verena Erni, fille de Heinrich, professeur de théologie, 2) 1621 Katharina Erni, sœur de Verena. Consécration à Zurich (1612), continuation des études à Heidelberg. Pasteur à Zumikon (1616), inspecteur de l'internat du Fraumünster (1619), pasteur à Winterthour (1633), doyen (1638), professeur de logique au Carolinum de Zurich et chanoine (1639), professeur de Nouveau Testament (1651). Président du synode (1653-1654). Dès 1647, W. fut impliqué, avec le jésuite lucernois Lorenz Forer, dans une controverse portant sur le rapport entre orthodoxie et prospérité des Confédérés. Une quarantaine de ses écrits furent publiés.

Sources et bibliographie

  • D. Bolliger, «"Hören wir nit hie den Heydnischen Symmachum schwätzen?" Die Geschichtsauffassung des jungen Bullinger im Urteil des orthodoxen Zürcher Chorherrn Johannes Wirz (1591-1658)», in Heinrich Bullinger, éd. E. Campi, P. Opitz, 2007, 721-753
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF