de fr it

Receveur

Intendant

Le receveur (ou intendant ou procureur, lat. généralement procurator ou provisor, all. Schaffner, mais aussi Pfleger, Ammann ou Statthalter) occupait une fonction importante dans les seigneuries foncières ecclésiastiques ou dans l'administration des biens ecclésiastiques au bas Moyen Age et à l'époque moderne. Chez les prémontrés, le receveur était responsable de l'exploitation économique extérieure au couvent. Dans les ordres mendiants, il avait entre les mains l'ensemble de l'économie du monastère. A l'abbaye bénédictine de Saint-Gall, à l'époque moderne, il était responsable de l'administration d'une partie de la principauté abbatiale. Les receveurs étaient membres de leur ordre. Toutefois, des laïcs administraient parfois les biens de chapitres et de couvents ou s'occupaient de circonscriptions décentralisées, appelées intendances, pour la perception de redevances; ils devaient rendre leurs comptes chaque année, être confirmés dans leurs fonctions et prêter serment. Les réseaux d'intendances constitués au cours du temps (par exemple celui du chapitre Saint-Vincent de Berne avec neuf maisons) se maintinrent en grande partie après la sécularisation menée à la Réforme, par exemple à Bâle, Berne, Schaffhouse et Zurich. Sous le régime bernois, un gouverneur (all. Schaffner) fut à la tête du gouvernement de Payerne, constitué par des biens de l'ancienne abbaye du même nom.

Sources et bibliographie

  • Utz Tremp, Das Kollegiatstift St. Vinzenz in Bern, 1982, 165, 194-203
  • A. Zangger, Grundherrschaft und Bauern, 1991, 120-122
  • G.P. Marchal, «Gibt es eine kollegiatstiftische Wirtschaftsform?», in Erwerbspolitik und Wirtschaftsweise mittelalterlicher Orden und Klöster, éd. K. Elm, 1992, 9-29
  • P. Robinson, Die Fürstabtei St. Gallen und ihr Territorium 1463-1529, 1995, 209-213