de fr it

KasparCarl von Hohenbalken

1736 à Tarasp, 22.7.1797 à Vienne, cath., de Tarasp. Après avoir étudié la théologie à Innsbruck et à Vienne, C. fut l'un des représentants les plus convaincus et les plus célèbres du jansénisme en Autriche. Il fut directeur de conscience et censeur des livres à Vienne. Dans l'archidiocèse d'Olmütz-Brünn (A, auj. Olomouc-Brno en République tchèque), il dirigea dès 1778 la faculté de théologie, récemment réorganisée, et le pensionnat des prêtres. Muté à Vienne en 1785 à la suite d'intrigues, au poste de premier conservateur de la bibliothèque universitaire, il se consacra surtout à la traduction de textes jansénistes français. Il fut correspondant régulier du comte Dupac à Utrecht et de la revue janséniste Nouvelles Ecclésiastiques. D'un rigorisme étroit, de plus en plus pessimiste, il s'éleva à la fin de sa vie contre la réforme ecclésiastique de Joseph II, à laquelle il avait autrefois collaboré. Docteur en théologie honoris causa de l'université de Vienne.

Sources et bibliographie

  • P. Hersche, Der Spätjansenismus in Österreich, 1977, 331-338
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Kaspar Carl
Dates biographiques ∗︎ 1736 ✝︎ 22.7.1797