de fr it

GuillaumeMoënnat

vers 1580 à Romont (FR)?, 1.9.1640 à l'abbaye d'Hauterive, cath., de Romont. Fils de Louis, notaire, receveur de la Fille-Dieu, et de Claudine. Entré à l'abbaye cistercienne d'Hauterive en 1597 ou 1598, M. fut préconisé par l'abbé Antoine Dupasquier pour lui succéder. Après le décès de ce dernier (1614), il obtint le même nombre de suffrages que Pierre Deytard qui fut choisi par le chapitre malgré l'intervention de l'abbé général Nicolas Boucherat. Celui-ci exempta M. de la juridiction de Deytard afin qu'il travaillât sans entrave à la réforme des monastères féminins de La Maigrauge et de La Fille-Dieu. Nommé abbé d'Hauterive à la démission de Deytard (1616), M. se voua à la réforme de l'abbaye par la formation intellectuelle des moines, l'adhésion à la nouvelle congrégation cistercienne de Haute-Allemagne (1618), et par la pratique de l'abstinence de viande dès 1625 (imitant les tenants du mouvement de la stricte observance). M. rétablit l'équilibre matériel d'Hauterive. Nommé vicaire général et official du diocèse de Lausanne (1634).

Sources et bibliographie

  • HS, III/3 187, 228-230; I/4, 289
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1580 ❒︎ 1.9.1640
Indexation thématique
Religion (catholicisme)