de fr it

UrsulaSchmotzer von Ritzol

Mentionnée pour la première fois en 1585, 5.12.1645 à Olsberg, cath., de Mühlau près d'Innsbruck. Fille de Hans Ulrich, grand sénéchal de l'archiduchesse Madeleine d'Autriche, et d'Anna von Bocksdorf. Remplaçante (1586-1588), puis abbesse (1588-1645) du couvent de cisterciennes d'Olsberg. Encouragée surtout par l'abbé de Wettingen, Peter Schmid, S. mit toute son énergie à réformer le couvent en dépit de la résistance initiale de l'assemblée conventuelle, où siégeait notamment sa sœur Susanna. Ses efforts pour en rentabiliser l'économie furent réduits à néant par la guerre de Trente Ans. Après le retour des religieuses de leur exil à Wettingen et Balsthal en 1635, S. entreprit de reconstruire le monastère dévasté.

Sources et bibliographie

  • HS, III/3, 838-839, 856-857
  • D. Königs, Zisterzienserinnen in Olsberg, 2010
En bref
Dates biographiques Première mention 1585 ✝︎ 5.12.1645
Indexation thématique
Religion (catholicisme)