de fr it

AnnaPayer

au plus tard vers 1480, 13.4.1546 à Fribourg-en-Brisgau, d'une famille noble de Suisse orientale favorable à l'Autriche et hostile aux Confédérés. Fille de Jakob, seigneur de Hagenwil et bailli d'Arbon, et de Beatrix von Baldegg. Entrée au couvent des clarisses de Gnadental à Bâle (1496), abbesse dès 1511/1513. P. fit la connaissance de Conrad Pellican, gardien du couvent franciscain de Bâle, puis collaborateur de Zwingli, ainsi que du prédicateur luthérien Johann Eberlin, qui lui dédia un de ses traités. Après la dissolution du couvent à la Réforme (1529), P. s'établit avec quatre nonnes chez les clarisses de Fribourg-en-Brisgau.

Sources et bibliographie

  • HS, V/1, 546, 551
  • B. Degler-Spengler, «Anna Payer, die letzte Äbtissin des Klarissenklosters Gnadental in Basel», in BZGA, 91, 1991, 13-37
En bref
Dates biographiques ∗︎ au plus tard vers 1480 ✝︎ 13.4.1546