de fr it

Louis-Apollonie deMontfalcon

16.11.1807 à Compesières, 9.6.1872 à Plan-les-Ouates, cath., de Compesières en 1816 (auj. comm. Bardonnex). Fils de Louis (->). Neveu de Jean (->) et de Louis-Apollonie (->). 1837 Juliette Girod, sa nièce, fille de Claude (dispense en 1836). Doctorat en droit à l'académie de Genève (1833). Avocat, auditeur (1836-1841). Membre du Conseil représentatif (1837-1841), puis du Grand Conseil genevois (1842-1848), M. siégea aux Constituantes de 1841 et 1862. Elu député (candidat modéré) au Conseil national (1848), il démissionna en même temps que le général Dufour et Frédéric Auguste Cramer, à la suite d'une irrégularité dénoncée par les radicaux et ne siégea donc pas à Berne. Maire de Compesières (1840-1851), il dut faire face à une minorité très agissante menée par l'avocat radical Joseph-Alexandre Chaulmontet, mais il fut régulièrement élu en tête. En 1850, une pétition forte de 292 électeurs le fit renoncer à démissionner. Dernier maire de Compesières, il sera élu adjoint au maire de Plan-les-Ouates en 1856.

Sources et bibliographie

  • J. Delétraz, La commune de Compesières, de sa réunion au Canton de Genève en 1816 à sa division en 1851, 1952
  • Livre du Recteur, 4, 583
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.11.1807 ✝︎ 9.6.1872