de fr it

Johann BaptistBlattmann

29.3.1763 à Oberägeri, 13.3.1821 à Sankt Fiden (auj. Saint-Gall), cath., d'Ägeri (auj. Oberägeri) et de Zoug (1799, pour mérites particuliers). Fils de Franz Josef (->). Frère de Josef Anton (->). Anna Maria Lutiger, de Zoug, fille de Johann Melchior. Homme cultivé, B. fut secrétaire du couvent de Muri de 1783 à 1792, conseiller et président de la commune d'Ägeri, délégué de Zoug à la Diète en 1793, 1795 et 1797-1798, B. représenta en 1794 les Confédérés aux négociations de paix de Bâle. Bailli des Freie Ämter supérieurs de 1795 à 1797, il s'efforça en 1802 de les faire rattacher au canton de Zoug. Membre du Grand Conseil de la République helvétique de 1798 à 1800, du Conseil législatif en 1800, préfet du canton de Zoug de 1801 à 1802, B. fut délégué à la Diète cantonale en 1802. Jusqu'alors partisan (fédéraliste) de la République helvétique, il passa du côté des tenants de l'Ancien Régime et fut l'un des meneurs du mouvement insurrectionnel de l'automne 1802; nommé vice-landamman et délégué à la Diète de Schwytz. Il siégea au Conseil de la ville et bailliage de Zoug et fut président de la commune d'Oberägeri de 1803 à 1807, date à laquelle il s'installa dans le canton de Saint-Gall, à Dottenwil (comm. Wittenbach) pour y exploiter une ferme et tenir un établissement thermal. Ruiné, il revint à Oberägeri.

Sources et bibliographie

  • P. Aschwanden, Die Landvögte des Standes Zug, 1936
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF