de fr it

HeinrichNussbaumer

Mentionné dès 1600, 24.1.1620, cath., d'Ägeri. Fils de Heini. Neveu de Jakob (->). Margaretha Trinkler. Attesté en 1600 comme enseigne, N. fut élu en mai 1600 bailli de Mendrisio par la landsgemeinde de Zoug, mais récusé par les autres cantons pour corruption électorale. La landsgemeinde s'entêta d'abord dans son choix, mais finit par désigner en lieu et place Niklaus Iten. En juillet, N. fut banni, à la suite de menaces de mort contre son oncle, l'ancien amman Jakob N., et d'autres personnes.

Sources et bibliographie

  • B. Nussbaumer, Die Nussbaumer Chronik, [1987]
En bref
Dates biographiques Première mention 1600 ✝︎ 24.1.1620

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Nussbaumer, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.09.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026681/2010-09-14/, consulté le 02.12.2020.