de fr it

Josef AntonHeinrich

4.8.1702 à Ägeri, 23.10.1784 à Ägeri, cath., d'Ägeri. Fils de Johann Jakob (->). Franziska Ulrich, de Steinen. Etudes à l'université de Pavie jusqu'en 1716. Chancelier de l'abbé d'Engelberg en 1717 et 1726-1727. H. commença sa longue carrière politique à 18 ans, à la mort de son père (1720), bailli du val Maggia, qu'il remplaça jusqu'au terme du mandat. Dès 1723, il fit partie de nombreuses délégations. Conseiller d'Ägeri (1729-1765), bailli du Rheintal (1730-1732), puis de Thurgovie (1744-1746), de Locarno (1750-1752) et des Freie Ämter supérieurs (1763-1765). Amman du canton de Zoug (1754-1756, 1763-1765 et 1772-1774). Lors du second conflit des Durs et des Doux (Harten- und Lindenhandel) il fut, comme partisan des Doux, mis en accusation en 1765. H. aurait dû être exclu de toutes ses fonctions. La charge d'amman lui fut pourtant confiée une nouvelle fois après le règlement de la crise. H. reprit en 1742, avec le grade de capitaine, une compagnie du régiment Sury au service d'Espagne. Chef de file des familles rurales aisées d'Ancien Régime, il put, grâce à sa fortune, acheter de nombreuses charges. Chevalier de l'ordre pontifical de l'Eperon d'or et comte romain (1736).

Sources et bibliographie

  • E. Zumbach, «Die zugerischen Ammänner und Landammänner», in Gfr., 85, 1930; 87, 1932
  • Ägerital - seine Geschichte, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Heinrich, Josef Anton", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026752/2009-11-05/, consulté le 23.10.2020.