de fr it

AmbrosUhr

31.3.1708 à Menzingen, 8.12.1775 à Menzingen, cath., de Menzingen. Fils de Sebastian et de Felicitas Staub. 1) Klara Signer, fille de Peter, 2) Magdalena Schön. Meunier. Membre du Conseil de Zoug (1736-1764), délégué de Zoug à plusieurs reprises (1746-1764), amman du tribunal de basse justice (Gotteshausgericht) dont relevaient les sujets d'Einsiedeln dans les montagnes zougoises (1755-1765) et amman du canton de Zoug (1752-1754 et 1762-1763). Partisan de Johann Kaspar Luthiger, U. perdit l'élection à la charge d'amman contre Klemenz Damian Meienberg en 1761, mais la récupéra après la mort de son adversaire. Après l'échec du parti des Doux en 1765 lors du second conflit des Durs et des Doux (Harten- und Lindenhandel), on lui interdit de revêtir des charges publiques et il fut assigné à résidence. Néanmoins, U. put à nouveau être délégué du canton en 1774.

Sources et bibliographie

  • E. Zumbach, «Die zugerischen Ammänner und Landammänner», in Gfr., 85, 1930; 87, 1932
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Uhr, Ambros", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.06.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/026815/2012-06-25/, consulté le 01.03.2021.